Aller au directement au contenu
Imprimer

Environnement

Tri des déchets

Préserver et maî-tri-ser l’environnement du lac d’Aiguebelette

CMA2014_barATri2

Réputé pour son écosystème diversifié favorable à la qualité de son eau, le lac d’Aiguebelette demeure pour autant un site touristique fragile. À l’aube des Championnats du monde d’aviron, le défi environnemental occupe le sommet de la vague.

« Trier ses déchets n’est pas difficile en soi, c’est même un automatisme à la portée de chacun. Pourtant, la mise en pratique de ce geste citoyen reste lacunaire à grande échelle », reconnaît Chantal Belle, gardienne de la base d’aviron du lac d’Aiguebelette. À chaque compétition, nous récupérons des bouteilles plastiques sur les pontons de la base d’aviron, qui auraient dû rejoindre les différentes poubelles de tri prévues à cet effet. Dans les vestiaires comme dans les bureaux, le tri sélectif est en place grâce à un système de collecteurs de tri jaunes, bleus et verts, pour le papier, les petits cartonnages, le verre et le plastique dont chacun connaît bien la signification.

TOUS CHAMPIONS DU TRI !

En 2014, grâce au formidable travail mené main dans la main par la fonction environnement du Comité d’organisation et son équipe de bénévoles, en lien avec le Département et la CCLA, l’accueil de la Coupe du monde d’aviron s’est déroulé dans les meilleures conditions, avec un bilan de recyclage effectif atteint à plus de 50% au terme de l’événement. Cette année encore le Comité d’organisation prévoit de mettre les petits bacs dans les grands grâce à un matériel spécifique : totems de tri, collecteurs mobiles et bennes, dont la majeure partie sera laissée en héritage à la base nautique. Challenge en vue : 60% de tri effectif, un record qui devrait être atteint par un renforcement de la politique de limitation des déchets à la source, un accompagnement au tri à la sortie des espaces de restauration, un renforcement des acquisitions matérielles, la mise en place de mini-aires de tri sur les plages, et surtout : une forte communication visuelle apte à fédérer autour d’un même objectif de solidarité les 70 nationalités représentées.

Nouvelles frayères du lac d’Aiguebelette

Une source et ressource de vie à préserver

© Savoie Mont Blanc / Chabance

© Savoie Mont Blanc / Chabance

En partie détruites lors de l’aménagement du bassin d’accueil des Championnats du monde d’aviron 2015, les frayères du lac d’Aiguebelette ont dû être reconstituées sur d’autres sites propices. Mise en lumière d’un patrimoine immergé sous haute protection.

En vue de compenser l’impact lié au démontage d’une partie des frayères au cours des travaux de préparation du lac d’Aiguebelette à la grande compétition d’aviron internationale qui attirera bon nombre de spectateurs sur ses berges entre le 30 août et le 6 septembre 2015, le Département de la Savoie, l’Association agréée de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques d’Aiguebelette (AAPPMA) et la Fédération départementale des AAPPMA ont trouvé un accord en vue de la compensation des zones d’habitat ainsi détruites et établi un partenariat touchant à leur suivi.

A2014_frayere

© Savoie Mont Blanc / Chabance

Depuis 2014, sept frayères (ou lieux de reproduction des poissons) dont six artificielles et une naturelle ont ainsi été recréées, et sont actuellement et pour trois ans suivies sous l’égide locale de l’AAPPMA en lien avec la communauté de communes du lac d’Aiguebelette. En complément d’observations comparatives conduites sur des frayères de même type – soit des aménagements composés de branchages retenus derrière des piquets –, le plan de suivi prévoit entre autres des relevés de température lors des périodes de ponte, ainsi que l’estimation en plongée de la bonne recolonisation des lieux par les poissons blancs (ablette, tanche, gardon, rotengle, carpe, etc.), perches ou brochets (observations subaquatiques et poses de nasses en vue de comptabiliser les alevins), espèces faisant partie intégrante du fonctionnement écologique du lac d’Aiguebelette devenu depuis peu Réserve naturelle régionale et représentant un enjeu majeur pour l’activité halieutique.

111media est une plateforme d'édition de publications numériques conçue spécifiquement pour les entreprises et collectivités locales dans une démarche de qualité web, d'accessibilité, de réduction des coûts et en prenant en compte tous les supports. Les contenus sont optimisés pour être consultés sur tablettes, smartphones, ordinateurs, et pour être imprimés sur papier très facilement.

Atelier-111, agence conception site internet Valence, Chambéry, Grenoble111media, votre webzine - publication numérique en Rhône-Alpes

Ce webzine repose sur 111 Média, une plateforme de publication numérique développée en exclusivité par Atelier-111, en Rhône-Alpes.

Il est optimisé pour tous types d'appareils : ordinateurs, tablettes et smartphones.

Ce service web est conforme au Référentiel Général d'Accessibilité pour les Administrations (RGAA) afin de respecter la loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

Ce webmédia est hébergé par l'Atelier-111 et s'appuie sur les infrastructures techniques de la société OVH.

Fermer